Tendance combi : bien la choisir en fonction de sa morphologie

Article incontournable du dressing d’été, la robe d’été peut rapidement devenir une source de maux de tête. Oppressant, tassante, moulage: il ramène nos moindres tracas physiques et autres petits complexes. Et pourtant, suivre quelques règles de bon sens suffit pour être bien dans ses robes. Manifestation.

Quelle robe choisir quand on est petit?

L’avantage : la mode est de votre côté. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil aux porteurs de nos boutiques préférées qui regorgent de mini-robes difficiles à pratiquer en faisant plus de 1 m 65 .

Les robes à privilégier : les robes courtes, ou du moins arrivant au dessus du genou. Ballon, patineur, mini , trapèze: toutes les formes sont possibles avec une taille de guêpe. Si vous souhaitez camoufler quelques courbes, vous optez simplement pour un modèle droit, ni trop grand, ni trop moulant, qui prend soin d’accessoiriser une ceinture et de jolies chaussures à talons, même petites. Robes à éviter :

des robes longues, fluides et bohèmes, qui ne feront que rétrécir un peu plus. Défilé possible uniquement si vous avez vraiment envie de le porter: perchez-vous sur des sandales avec des plateformes qui vous rapporteront quelques dizaines de centimètres.

Quelle robe choisir quand on est ronde?

L’avantage : des formes féminines que la robe parvient à sublimer comme aucune autre pièce de votre garde-robe.

Robes à préférer: Les robes droites, trapèze ou longues mettront en valeur votre silhouette. Généralement, un modèle qui arrive sous les genoux, avec de petites manches et un décolleté sophistiqué, est préféré. Les robes portefeuille offrent ainsi un bon compromis entre les exigences de morphologies, d’élégance et de confort. Les matières synthétiques trop grossières sont de préférence évitées pour les textures naturelles à base de soie, de coton ou de lin, plus aérées.

Robes à éviter : modèles trop moulants comme les robes ” tube ” ou ” moulantes “«Les robes ne seront pas des plus confortables à porter tandis que les robes balles offriront un effet peu flatteur. Vous aurez été prévenu.

Quelle robe choisir quand on est grand?

L’avantage : avec votre taille de mannequin, n’importe quelle robe fait de vous une vestale impériale ou une bombe hollywoodienne. C’est douloureux pour nous, incommensurablement cool pour vous.

Robes à préférer
 : tout dépend de l’effet recherché. Pour un look décontracté, on opte pour une robe t-shirt, une robe portefeuille ou une robe longue un peu baba-cool . Au contraire, si vous voulez sortir le grand gibier, vous optez pour une petite robe de cocktail colorée, une robe dos nu ou carrément une robe fendue.

Robes à éviter: honnêtement, nous avons cherché et nous ne l’ avons (vraiment) pas trouvé.

Quelle robe choisir quand on est androgyne ou musclé?

L’avantage: honnêtement, nous avons cherché et nous ne l’ avons (vraiment) pas trouvé. Un monde de robes illimitées (ou presque) s’offre à vous.

Les robes à privilégier: celles qui viendront adoucir la silhouette sans avoir l’air de se déguiser. On peut parier sur une bodycon robe Roland Mouret ou une longue robe, l’ensemble étant de trouver le juste équilibre entre sportifs apparence et la féminité. Si les épaules sont trop développées, on préfère les modèles à manches ou bretelles larges qui atténueront l’ effet nage soviétique . Les robes à dos nu sont également les bienvenues en ce qu’elles apportent un peu desexyness à ces physiques androgynes.

Robes à éviter : si vous avez des jambes de footballeur, autant vous dites que la robe trop courte ne sera pas plus proéminente . Cependant, libre de montrer vos jambes acérées avec fierté, vous l’avez mérité.