Quels sont les problèmes causés par le port de chaussures à talons hauts ?

Les chaussures à talons ont toujours eu un charme incontestable : symbole par excellence de la féminité et du charme, peu de femmes y renoncent par choix. Beaucoup, en revanche, sont obligées de ranger leurs talons aiguilles au placard par nécessité, car – comme le montre une enquête menée en 2012 par l’Université de Californie du Sud – si vous portez des chaussures à talons de plus de 10 cm, les articulations sont excessivement fatiguées ; pour être précis, 90 % de plus que celles qui portent des talons allant jusqu’à seulement 4 cm de haut.

Le port de talons hauts causent en fait de multiples problèmes, tant articulaires que posturaux. C’est ce qui se produit lorsque nous portons quotidiennement des chaussures à talons hauts.

Talons hauts et les problèmes qu’ils génèrent sur le plan physique

Les talons c’est très joli, c’est vrai, mais ils modifient considérablement la marche naturelle, en déplaçant le centre de gravité vers l’avant et, par conséquent, augmentent la pression sur la zone lombaire. Cela se produit parce que, en soulevant le talon, le torse se déplace vers l’avant, ce qui est contrecarré par la tendance à maintenir le dos en arrière : c’est le passage qui déclenche la lordose, une voûte lombaire qui modifie la bonne répartition du poids du corps sur les disques vertébraux. Vu l’impact des talons hauts sur la santé, il est préférable de sortir les chaussures à talons uniquement pour les grandes occasions. Vous pouvez, en tant que femmes, être tout autant élégantes avec des chaussures plates très féminines. Les femmes moins expérimentées en matière de talons courent les mêmes risques que les femmes qui portent habituellement des talons hauts, car leur démarche incertaine ne fait qu’augmenter encore la courbure du dos.

Des douleurs dorsales mais pas que

Les problèmes causés par les talons hauts ne se limitent toutefois pas aux douleurs dorsales. En effet, lorsque l’on porte des talons, on marche sur la pointe des pieds, ce qui entraîne un raidissement des muscles du mollet et un raccourcissement du tendon d’Achille, générant une douleur musculaire généralisée.

L’utilisation habituelle de chaussures à talons, en outre, peut favoriser le développement du valgus du gros orteil, en raison de la pression excessive qui s’exerce sur les orteils, modifiant sa position naturelle. Il existe aussi de nombreuses maladies liées aux talons hauts, comme le névrome de Morton – un trouble qui entraîne une augmentation du volume des pieds en raison d’une inflammation chronique des nerfs interdigitaux – ou la maladie de Haglund, qui provoque de fortes douleurs dans les talons. En bref, le port des talons hauts peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé et il est recommandé de ne porter ce type de chaussures que lors d’occasions spéciales.