Pourquoi les femmes aiment t-elle les chaussures ?

L’un des moyens que la femme utilise pour augmenter sa capacité de séduction est certainement la chaussure. Les chaussures ont toujours été synonymes de femmes. Selon la théorie freudienne, la chaussure est une projection psychanalytique de l’organe sexuel féminin en raison de sa forme concave, qui enveloppe et contient. Mais selon les théories de Sigmund Freud, la chaussure prend aussi une signification érotique masculine une fois qu’elle est portée, se transformant en symbolisme phallique pour le pied qu’elle contient. Pourquoi les femmes adorent cet accessoire ?

Pour mettre en valeur la féminité

La femme est magiquement attirée par les chaussures aussi parce que ces accessoires accentuent sa féminité. Qu’il s’agisse de sandales, de bottes en cuir, de ballerines ou d’escarpins, ces chaussures la rendent plus visibles aux yeux des hommes. Il y aussi les chaussures à talons qui rendent les pieds plus courts et plus sinueux tout en donnant une silhouette plus féminine. A part cela, les chaussures à talons donnent également à la femme une démarche balancée, sexy et incertaine, ce qui la rend séduisante. Enfin, n’oublions pas que les talons accentuent une posture qui conduit à relever les fesses et, en cambrant le dos, fait sortir la poitrine, ce qui accentue les “courbes” du corps.

Pour valoriser la silhouette

Les chaussures à talons hauts allongent la silhouette qui est un autre point de séduction incontournable pour la femme. Sachez que la passion et l’obsession féminines pour les chaussures remontent presque certainement à l’ancien culte du pied qui a des racines très anciennes. Dans la médecine chinoise, le pied est, par exemple, la base de la santé de l’homme et son étude se fait par la réflexologie. Tandis que dans la culture arabe, le pied féminin est peint au henné.

Le pied est le moyen de transport par excellence et donc choisir une chaussure, c’est choisir d’être autonome. Le sociologue français Prof. Jean Servier a affirmé que “marcher avec des chaussures, c’est prendre possession de la terre”. Hermès lui-même, le dieu protecteur des voyages et des frontières, est un dieu qui porte des chaussures.

Pour montrer la vraie personnalité

Aujourd’hui, les femmes, à travers les chaussures, montrent leur “être” en société. Elles sont “vamp” si elles portent des talons aiguilles, elles sont “coriaces” si elles portent des amphibiens et elles sont sérieuses et professionnelles si elles portent des mocassins. Dans la première version du conte de Cendrillon d’Eliano, conteur romain du IIIe siècle après J.-C., il y avait déjà l’identification entre la chaussure et la personne qui la portait.