LA SPHÈRE DE LA MODE SE MOBILISE POUR OBAMA

Alors que les primaires républicaines battent leur plein, Anna Wintour mobilise la fashion sphère en faveur de Barack Obama. Une prise de position forte, dans un milieu qui évite généralement de prendre parti…

C’est en 2008 que le projet “Runway to Change” est mis en place par Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue aux États-unis. Ce projet consistait à vendre des pièces conçues spécialement par des créateurs américains, les bénéfices étant destinés au financement de la campagne de Barack Obama.

Toujours aussi militante, Anna Wintour réitère aujourd’hui l’expérience en lançant “Runway to Win”. Et si le principe n’a pas changé, le nombre de designers participant à l’aventure est pour sa part en forte augmentation…

Absent en 2008, Marc Jacobs répond ainsi présent cette année, au grand dam de son employeur LVMH (le géant du luxe ne voit en effet pas d’un très bon oeil ce genre de prises de position susceptibles de déplaire à une partie de sa clientèle). Contrairement à Donna Karan (qui a préféré décliner l’invitation), le DA de Louis Vuitton ne compte pas se laisser dicter sa conduite par sa hiérarchie, et c’est tant mieux…

Les produits créés – entre autres – par Jason Wu, Marc Jacobs, Diane von Furstenberg, Tory Burch, Narciso Rodriguez, Tracy Reece, Rag & Bone, Alexander Wang, Rachel Roy et Joseph Altuzarra seront disponibles dès demain sur le site runwaytowin.com.

Au sein d’un fashion cosmos où les les rédactrices de mode se voient muselées par les annonceurs, où la critique se fait rarement à découvert et où la politique de la neutralité règne en maître, il est rafraîchissant de constater que certains osent encore se mobiliser, au risque de se mettre en danger sur le plan commercial…