Comment porter une “fourrure” responsable ?

En hiver, la mode fourrure est de nouveau sur les grands podium de la tendance. Par ailleurs, il existe plusieurs variétés de qualité et de type de manteau de fourrure. Dès lors, on distingue  déjà la fausse fourrure ou la fourrure d’imitation. En effet, nombreux personnes trouvent inacceptable la souffrance animale qui précède la production de la vraie fourrure. Toutefois,  ils aimeraient conserver la chaleur et l’aspect de la fourrure d’où la création des fausses fourrure. Mais la réelle question qui se pose est: vraie ou fausse fourrure, comment les porter?

Que faut-il savoir sur la «fourrure responsable»?

La fourrure est faite, par exemple, de peau de renard. Pour atteindre la peau, il faut élever des renards. Selon plusieurs associations, 90 % de ces renards finissent par se retrouver avec des garnitures en fourrure, par exemple sur les capuches, les poignets et les cols. La peau de vison était également souvent utilisée, mais de nos jours, il est interdit de fabriquer des vêtements en fourrure de vison.

Choisir la fausse fourrure/faux fourrure

Si vous souhaitez conserver la chaleur et l’aspect de la fourrure, mais ne voulez pas porter de vraie fourrure, vous pouvez choisir entre la “fausse fourrure” et la “fausse fourrure”. C’est un tissu qui ressemble à de la vraie fourrure et qui a aussi la chaleur de celle-ci, mais qui n’est pas fait de fourrure d’animal.

Il faut s’assurer que ces manteaux sont suffisamment épais. Sinon, il ne convient de les demander qu’à l’automne. Lorsque vous achetez une veste avec de la fausse fourrure, faites également attention à la fermeture. Le fermoir est souvent muni de crochets, mais il peut faire assez froid en hiver. Il est préférable de choisir une veste en fausse fourrure avec des boutons ou une fermeture éclair. Outre le fait qu’elle est belle, elle est aussi très tendance.

Bien sûr, la question est maintenant de savoir ce qu’il y a dans la fausse fourrure. La réponse est : “les fibres synthétiques”. Il est généralement constitué, par exemple, d’acrylique ou de polyester. Vous savez donc avec certitude qu’aucune souffrance animale n’a précédé la production de ce matériel.

Vraie fourrure ou fausse fourrure ? Passez le test

Si vous voulez choisir un manteau d’hiver de manière responsable, vous pouvez faire quelques tests pour distinguer la fausse fourrure de la vraie. Il y a quelques astuces :

Vous pouvez sentir si un manteau d’hiver est fait de vraie fourrure ou de fausse fourrure. Frottez le tissu entre votre pouce et votre index et concentrez-vous sur sa structure.

Le tissu est-il lisse et doux au toucher ? Alors c’est probablement de la vraie fourrure. La fourrure d’imitation est juste raide et un peu collante.

En soufflant doucement sur les cheveux, vous pouvez voir la sous-couche. De cette façon, vous pouvez voir si une veste est faite de fausse fourrure ou de vraie fourrure. La vraie fourrure est constituée de plusieurs types de poils. Le sous-poil est généralement duveteux, comme celui d’un chat ou d’un chien.

Des poils longs et épais dépassent souvent de la sous-couche. Celles-ci ont une couleur différente sur le dessous. La couche inférieure est alors faite de cuir véritable. Dans ce cas, le reste du manteau est généralement constitué de fourrure.

La fourrure d’imitation ne s’effrite pas aussi facilement que la fourrure réelle. Les poils sont généralement de la même épaisseur. Souvent, il n’y a pas vraiment de types de cheveux différents. Il est clair que tous les cheveux sont de la même couleur. Dans ce cas, la couche inférieure est faite de tissu et le reste du manteau est probablement en fausse fourrure.

Avec une épingle, vous pouvez percer la “fourrure”. Si vous avez un manteau en vraie fourrure, l’épingle sera difficile à passer. Il faut vraiment faire avancer les choses. Avec la fausse fourrure, l’épingle glisse facilement à travers la couche inférieure.

Essai au feu

Un test un peu rigoureux, mais efficace : l’épreuve du feu. Retirez soigneusement quelques poils de la fourrure et mettez-les sur un cendrier. Alors, tenez une flamme avec lui.

Quand il s’agit de vraie fourrure, les poils brûlent. Ils se ratatinent complètement. Quand il s’agit de fausse fourrure, les poils fondent comme du plastique. La pointe des poils devient une boule dure.