Creepers or not creepers!

Vous les adorez ou vous les détestez ! Les creepers ne laissent pas de place à un avis contrasté. En ce moment, elles envahissent les rues des capitales branchées. Ovni de la chaussures, apparut dans les années 50, elles garnissaient dans les années 70 les garde robes des punks et rockeurs d’avant-garde. Avec la grande tendance du punk chic, elle retrouve un nouveau souffle et un nouveau public. On les annonçait pour 2009 mais résolument 2011 sera l’année de leur résurrection.

 Un peu d’histoire donc, permettra de retracer le parcours de ces plates formes extravagantes.

Elles naissent anglaises, de l’idée originale d’un certain George Cox en 1950. Elles connaissent un succès immédiat. C’est l’apparition du rockabilly et des montagnes de jeune en perfecto se les arrachent. Elles garderont pour toujours ce côté avant-gardistes, anticonformistes et rebelles.

C’est Mac Larren et sa compagne Vivianne Westwood qui l’érigeront en objet culte de la vague punk . En effet, ils décident de vendre les creepers dans leur boutique Let it Rock shop à Londres. Depuis ce jour tous les adpetes des mouvements Ska punk et rockabilly se rendent à dans la capitale anglaise pour trouver les modèles les plus décalés de leur chaussures préférées. Aujourd’hui, le site creepers connaît un grand succès et plus besoin de traverser la manche pour être tendance. Si vous vous sentez l’âme d’un rockeur n’hésitez plus « criper ».

spacer